Développez votre
patrimoine en toute sérénité

Quel est le seuil de l’IFI ?

L’Impôt sur la Fortune Immobilière, abrégé IFI, est une taxe qui vise à imposer la valeur des propriétés immobilières d’un contribuable dès lors qu’elle dépasse un seuil préétabli. Il a été instauré pour remplacer l’Impôt de Solidarité sur la Fortune (ISF) et se focalise principalement sur la valeur des biens immobiliers, plutôt que sur la richesse totale du contribuable.

Vous vous demandez très certainement comment fonctionne l’IFI, quels types de biens sont concernés, et quelles sont les stratégies pour réduire le montant de cet impôt.

Vous trouverez toutes les informations nécessaires pour répondre à ces questions dans la suite de cet article.

Quel fonctionne l’IFI ?

maison miniature à côté de plusieurs piles de pièces de monnaies

Le but de l’IFI est de taxer la valeur des biens immobiliers d’un contribuable.

L’IFI fonctionne en taxant la valeur des biens immobiliers d’un contribuable au-delà d’un seuil prédéfini. Cette valeur est soumise à un taux d’imposition, avec des réductions et exonérations possibles pour certains biens.

Quels biens sont concernés par l’Impôt sur la Fortune Immobilière ?

L’IFI se concentre exclusivement sur les actifs immobiliers, ce qui englobe les biens et droits immobiliers, les parts de sociétés civiles immobilières (SCI), de sociétés civiles de placement immobilier (SCPI), ou encore d’organismes de placement collectif immobilier (OPCI), ainsi que les titres de sociétés cotées dont l’actif est principalement composé de biens immobiliers, ainsi que la valeur de rachat des contrats d’assurance-vie liés à des investissements immobiliers.

Le barème et le calcul de l’IFI

La valeur du patrimoine net soumis à l’Impôt sur la Fortune Immobilière est évaluée au 1er janvier de l’année d’imposition, ce qui équivaut à la valeur nette de l’actif, déduction faite de toute dette directement liée à celui-ci.

Le calcul de l’impôt s’opère en multipliant la fraction du patrimoine immobilier appartenant à chaque tranche par le taux d’imposition correspondant, conformément au barème établi :

  • 0 % pour un patrimoine net taxable entre 0 et 800 000 €.
  • 0,5 % pour un patrimoine net taxable entre 800 000 € et 1 300 000 €.
  • 0,7 % pour un patrimoine net taxable entre 1 300 000 € et 2 570 000 €.
  • 1 % pour un patrimoine net taxable entre 2 570 000 € et 5 000 000 €.
  • 1,25 % pour un patrimoine net taxable entre 5 000 000 € et 10 000 000 €.
  • 1,5 % pour un patrimoine net taxable au-delà de 10 000 000 €.

Il est important de souligner que même si l’IFI ne s’applique qu’aux patrimoines immobiliers dépassant 1,3 million d’euros, le calcul de l’impôt commence dès que la valeur du patrimoine dépasse les 800 000 € pour les personnes concernées.

Donc, bien que le seuil d’imposition de l’IFI soit fixé à 1,3 million d’euros, le calcul de l’impôt sur la fortune immobilière commence dès que la valeur atteint 800 000 €.

Exemple de calcul

Supposons que la valeur de votre patrimoine immobilier soit de 1,3 million d’euros, votre IFI sera calculé sur la tranche allant de 800 000 à 1,3 million d’euros, soit 500 000 €, soumis à un taux de 0,5 % selon le barème de la première tranche.

Pour rappel, le patrimoine immobilier net taxable est la valeur totale des actifs immobiliers, à laquelle on soustrait le montant total des dettes déductibles liées aux actifs imposables au 1er janvier 2024.

Si la valeur de votre patrimoine se situe entre 1 300 000 € et 1 400 000 €, vous bénéficierez d’une réduction d’impôt, qui réduira le montant de l’IFI calculé selon le barème en vigueur. Le montant de cette réduction se calcule comme cela : 17 500 € moins 1,25 % de la valeur nette taxable de votre patrimoine.

Comment réduire le montant de l’IFI ?

deux personnes qui discutent ensemble autour d'un bureau

Pour diminuer le montant de votre Impôt sur la Fortune Immobilière (IFI), vous avez plusieurs stratégies à votre disposition :

  1. Vente de biens immobiliers : la vente d’une propriété peut réduire la valeur de votre patrimoine soumis à l’IFI. Toutefois, assurez-vous de prendre en compte les conséquences fiscales éventuelles liées à la plus-value réalisée lors de la vente.
  2. Résidence principale en tant que lieu de résidence : votre résidence principale bénéficie d’un abattement de 30 %. En y vivant, vous pouvez donc diminuer la valeur de votre patrimoine soumis à l’IFI.
  3. Faites des dons à des organisations caritatives : les contributions à des organisations à but non lucratif sont déductibles de l’IFI à hauteur de 75 % du montant que vous devez payer. Cela vous permet de soutenir des causes qui vous tiennent à cœur tout en réduisant votre impôt.
  4. Choisissez la nue-propriété : la nue-propriété, qui signifie que vous possédez un bien sans pouvoir l’occuper, est généralement exonérée de l’IFI. Cette option vous permet de réduire votre base fiscale tout en conservant la propriété à long terme.
Noter cette page
Prêt à investir ?
Trouvez le placement idéal en moins d'une minute !

Répondez à notre questionnaire pour identifier en moins de 1 minute les opportunités adaptées à votre profil.

Vous êtes prêt à investir ?

Trouvez le placement idéal en moins d'une minute !

Définissez votre projet en quelques minutes grâce à notre questionnaire en ligne, et découvrez le meilleur placement, selon vos besoins.

logo la financiere 2