Zoom sur le marché immobilier PACA

juillet 12, 2021par lafinanciere0

Zoom sur le marché immobilier PACA

Souhaitez-vous vous constituer un patrimoine ? Vous envisagez d’investir dans l’immobilier PACA mais encore confus ? C’est le temps de vous renseigner sur l’évolution de ce marché, n’est-ce pas ? 

 

Eh bien, nous allons dresser dans cet article un schéma rapide de cette région très prisée par les investisseurs.

Immobilier PACA : une image démographique et économique : globale plutôt dynamique

4,9 millions d’habitants (8% de la population française), concentrés principalement dans un réseau urbain très dense sur le littoral. Trois grands centres urbains sont situés en bord de mer : Marseille (1,7 million d’habitants), Nice (1 million d’habitants), et Toulon (607 000 habitants).

 

De 1990 à 2014, la population a augmenté de 15%, dépassant la France (+13%). La proportion d’individus âgés de 20 à 59 ans devrait diminuer en Provence-Alpes-Côte d’Azur, passant de 52 % aujourd’hui à 45 % en 2040 (contre 54 % à 47 % pour la France entière). La région PACA se classe au troisième rang pour le PIB par habitant (30 600 €) parmi l’ensemble des nouvelles régions.

 

Historiquement, les services représentent une part importante de son économie, notamment en raison du commerce (littoral et port de Marseille) et du tourisme (la région représente 11% des dépenses touristiques sur le territoire français). Les services aux entreprises sont en forte croissance, tandis que les industries de l’eau, des déchets et de la chimie se développent.

 

Le taux de chômage est de 11,6 %, ce qui est supérieur au taux national. Cependant, le chômage est plus important à Marseille, Nice et Toulon.

Immobilier PACA : un marché très différencié

Représentant une part de 59%, les appartements sont bien plus nombreux dans la région que les maisons individuelles. Sans surprise, le taux de résidences secondaires et de logements occasionnels est de 17% dans la région, contre 10% pour la France. Les propriétaires représentent 56% de la région, soit 3 points de moins que la moyenne nationale.

 

Les prix moyens au mètre carré, 3 899 € dans le neuf et 3 393 € dans l’ancien, sont supérieurs à la moyenne française. L’encours des crédits immobiliers s’élevait à 70 milliards d’euros au début de l’année 2015. Le recours au crédit par les emprunteurs de cette région est presque équivalent à celui du reste des Français.

Perspectives de l’immobilier PACA sur les trois grandes villes de la région.

À Marseille, on attend un ralentissement de l’activité, notamment dans le neuf, sans oublier la baisse de 18 % des mises en vente sur les neuf premiers mois de 2014. À Nice, même baisse pour les biens neufs. Pour les biens anciens, la baisse des transactions est de l’ordre de 7%, pour une baisse des prix de 2%. Pour ce qui est de l’immobilier à Toulon, l’offre s’est fortement développée pour les biens neufs, avec une prépondérance des biens de deux et trois pièces. Dans l’ancien, le volume des transactions a diminué avec de fortes disparités selon les secteurs.

 

De l’autre part, plusieurs investisseurs ont choisi la région de PACA comme étant un bon emplacement pour investir dans l’immobilier et une offre précieuse pour créer un patrimoine immobilier.

lafinanciere

Laisser une réponse

Your email address will not be published. Required fields are marked *