Tout savoir sur le système de retraite en France

juillet 8, 2021par lafinanciere0

Système de retraite en France : Tout le monde a-t-il droit à ce dispositif ?

 

A-t-on droit à la retraite en France ? 

 

La situation est-elle compliquée pour tout le monde ?

 

Découvrez dans cet article les conditions qui vous permettront de prétendre à une pension française :

Qui a droit à une pension de retraite en France ?

En France, les salariés cotisent à leur pension française par le biais d’un système de retraite par répartition obligatoire, prélevé par le biais des cotisations de sécurité sociale. Toutefois, les salariés peuvent également cotiser à une retraite complémentaire et/ou à un régime de retraite privé.

 

Pour prétendre à une pension française, quelle qu’elle soit, vous devez avoir travaillé au moins 10 ans en France.

 

L’âge le plus précoce de la retraite en France est de 62 ans (60 ans si vous êtes né avant le 1er juillet 1951). Cinq années sont ajoutées avant que vous n’atteigniez l’âge de la retraite en France et que vous puissiez percevoir votre pension complète. 

 

Les salariés qui ont rempli leurs conditions de travail pour la retraite en France ont la possibilité de continuer à travailler après l’âge de la retraite. Une augmentation de la pension est généralement proposée pour chaque trimestre supplémentaire travaillé après l’âge de la retraite. Une déduction est opérée pour chaque trimestre travaillé avant l’âge officiel de la retraite.

 

Le système de retraite français : 3 piliers disponibles

Le système retraite français repose sur trois piliers : la pension d’État, les pensions complémentaires obligatoires et les pensions privées volontaires. Les travailleurs qui souhaitent augmenter leur pension peuvent cotiser aux trois piliers, avec des conditions différentes pour chacun d’eux.

La pension d’État française

Depuis 2012, les retraités doivent avoir travaillé pendant au moins 42 ans avant de pouvoir profiter d’une pension d’État française complète. Cette durée passera à 43 ans en 2035 pour les personnes nées à partir de 1973. Sinon, il est possible de demander une pension française proportionnelle après avoir travaillé au moins 10 ans en France.

 

Le régime public français de retraite permet alors aux retraités de percevoir un maximum de 50 % de leur salaire annuel moyen, dans la limite de 39 732 euros par an. 

Retraite complémentaire obligatoire

En France, les travailleurs doivent cotiser à des régimes de retraite complémentaire, qui sont gérés par des secteurs spécifiques.

 

Le taux de votre pension est calculé en fonction des points accumulés pendant votre carrière professionnelle. Le montant de votre pension est généralement calculé sur la moyenne de l’ensemble de votre salaire professionnel, et non sur les 25 meilleures années comme dans le cas de la pension d’État française.

 

Dans le cadre de ce régime, les affiliés ne peuvent pas bénéficier d’une pension complète avant l’âge de la retraite française de 65 ou 67 ans, mais ils peuvent profiter d’une pension complète avec retraite anticipée à 60/62 ans s’ils ont cotisé à la sécurité sociale pendant au moins 40-43 ans. Une fois que vous remplissez les conditions d’une pension d’État à taux plein, votre pension complémentaire est également versée à taux plein.

 

Si vous n’avez pas cotisé pendant toute la durée, les taux de pension sont calculés en fonction du nombre d’années de cotisation à la pension d’État. Il est possible de prendre une retraite anticipée avec un taux de pension réduit à partir de 55 ou 57 ans.

 

Des pensions françaises de survivant et de veuve sont également disponibles. Les conjoints survivants peuvent prétendre à 60 % de la pension du conjoint décédé assuré, tandis que les enfants orphelins peuvent prétendre à 30-50 % de la pension accumulée du défunt, les conditions variant selon le régime auquel ils étaient affiliés.

Pensions privées volontaires

Les pensions privées volontaires sont également encouragées par le gouvernement français. Elles sont généralement versées par le biais d’un « plan d’épargne d’entreprise« , qui est un moyen fiscalement avantageux de planifier sa retraite.

lafinanciere

Laisser une réponse

Your email address will not be published. Required fields are marked *