Règles empiriques en matière d'assurance Nimes

mai 20, 2021par lafinanciere0

Les principales règles empiriques en matière d’assurance à Nimes

Si vous voulez déterminer rapidement vos besoins actuels en matière d’assurance Nimes, les règles empiriques peuvent être un moyen facile d’obtenir une valeur. Ces systèmes sont meilleurs qu’une estimation aléatoire, mais ils ne tiennent pas compte d’éléments importants de votre vie financière.

Comment réussir l’estimation de son assurance Nimes ?

Règle empirique n° 1 : multipliez votre revenu par 10

Ce n’est pas une mauvaise règle, mais compte tenu de l’économie actuelle et des taux d’intérêt, c’est une règle dépassée.

 

La règle du « 10 fois le revenu » ne tient pas compte des besoins de votre famille, ni de votre épargne ou des polices d’assurance-vie existantes. Elle ne prévoit pas non plus de montant de couverture pour les parents au foyer, qui devraient être couverts même s’ils ne gagnent pas d’argent.

 

La valeur fournie par le parent au foyer doit être remplacée en cas de décès. Au minimum, le parent restant devrait payer quelqu’un pour fournir les services, tels que la garde des enfants, le paiement du loyer, etc., que le parent au foyer fournissait gratuitement.

Règle n° 2 : Achetez 10 fois votre revenu

Les frais d’études sont un élément important du calcul de votre assurance Nimes si vous avez des enfants. Cette formule ajoute une autre couche à la règle du « 10 fois le revenu », mais elle ne tient toujours pas compte de tous les besoins de votre famille, de vos actifs ou de toute couverture d’assurance vie déjà en place.

Règle empirique n° 3 : Dette, Revenu, Prêt hypothécaire et éducation

Voici quatre éléments dont vous devez tenir compte pour calculer vos besoins en assurance Nimes :

 

  • Dettes et dépenses finales : Additionnez vos dettes

  • Revenu : Déterminez pendant combien d’années votre famille aura besoin de soutien et multipliez votre revenu annuel par ce chiffre.

  • Hypothèque : Calculez le montant dont vous avez besoin pour rembourser votre prêt hypothécaire.

  • Éducation : Estimez le coût de l’éducation de vos enfants.

En additionnant toutes ces obligations, vous obtenez une vue beaucoup plus complète de vos besoins. 

Conseils pour l’estimation de son assurance-vie

Gardez ces conseils à l’esprit lorsque vous calculez vos besoins de couverture :

 

Plutôt que de planifier l’assurance vie de façon isolée, considérez l’achat comme faisant partie d’un plan financier global. Ce plan doit tenir compte des dépenses futures, comme les frais d’université, et de la croissance future de vos revenus ou de vos actifs. Une fois que ces informations sont connues, il est possible de faire correspondre les besoins en assurance Nimes à ce plan.

 

Ne lésinez pas ! Il est recommandé de souscrire une couverture légèrement supérieure à celle dont vous pensez avoir besoin, plutôt que de souscrire une couverture inférieure. N’oubliez pas que vos revenus vont probablement augmenter au fil des ans, tout comme vos dépenses. 

 

Discutez des chiffres avec votre conjoint. Combien d’argent votre conjoint pense-t-il que la famille aura besoin pour continuer à vivre sans vous ? Vos estimations ont-elles un sens pour lui ? Par exemple, votre famille aurait-elle besoin de remplacer la totalité de votre revenu ou seulement une partie ?

 

Envisagez de souscrire plusieurs petites polices d’assurances Nimes, au lieu d’une seule, afin de varier votre couverture en fonction de vos besoins. Cela peut réduire les coûts totaux tout en garantissant une couverture adéquate aux moments où vous en avez besoin. 

 

Par exemple, vous pourriez souscrire une assurance-vie temporaire de 30 ans pour couvrir votre conjoint jusqu’à votre retraite et une police temporaire de 20 ans pour couvrir vos enfants jusqu’à ce qu’ils obtiennent leur diplôme universitaire. Comparez les devis d’assurances Nimes pour évaluer vos coûts. Avec une durée plus longue, vous risquez moins d’être pris de court et de devoir chercher à nouveau une couverture lorsque vous serez plus âgé et que les taux seront plus élevés.

lafinanciere

Laisser une réponse

Your email address will not be published. Required fields are marked *