Fonds de placement immobilier : Tout savoir sur cet investissement

juillet 8, 2021par lafinanciere0

Fonds de placement immobilier : Types, avantages et inconvénients

Un fonds de placement immobilier est un fonds d’investissement ou un titre qui investit dans des propriétés immobilières génératrices de revenus. 

 

Vous souhaitez investir dans des propriétés commerciales ? Des immeubles de bureaux et d’appartements, des entrepôts, des hôpitaux, des centres commerciaux, des logements pour étudiants, des hôtels et des terrains forestiers ? 

 

Les FPIs sont faits pour vous ! Voici tout ce que vous devez savoir sur ce dispositif d’investissement.

Quelles sont les conditions requises pour gérer un fonds de placement immobilier ?

À l’instar des fonds communs de placement, les sociétés d’investissement immobilier permettent aux petits et grands investisseurs d’acquérir une participation dans des projets immobiliers. Elles sont régies par une loi qui vise à fournir des opportunités d’investissement solides. En d’autres termes, il est similaire aux actions négociées sur le marché.

 

Les fonds de placement immobilier doivent répondre aux exigences suivantes :

 

  1. Tous les fonds de placement immobilier doivent compter au moins 100 actionnaires ou investisseurs et aucun d’entre eux ne peut détenir plus de 50 % des actions.

 

  1. Au moins 75 % de ses actifs doivent être investis dans des biens immobiliers, des liquidités ou des bons du Trésor.

 

  1. 75 % de son revenu brut doit provenir d’investissements immobiliers.

 

  1. Verser des dividendes représentant au moins 90 % de son revenu imposable aux actionnaires.

 

  1. Ils doivent être gérés par un conseil d’administration ou des fiduciaires.

Quels sont les trois types de FPI ?

1. Fonds d’actions FPI

Il s’agit d’un FPI couramment utilisé qui investit dans des propriétés. Les revenus sont générés sous forme de loyers, provenant principalement de la location de bureaux, d’entrepôts et d’hôtels, et sont éventuellement distribués sous forme de dividendes aux actionnaires.

2. Capital immobilier 

Les revenus sont générés par les prêts hypothécaires, en prêtant de l’argent aux propriétaires immobiliers ou en achetant des titres adossés à des hypothèques existantes. La marge entre les intérêts perçus sur les prêts hypothécaires et le coût de financement de ces prêts constitue le revenu tiré de cette activité d’investissement.

3. FPI hybride 

C’est une combinaison d’investissements dans des propriétés et des prêts hypothécaires en possédant des propriétés tout en accordant des prêts aux investisseurs immobiliers. Les revenus proviennent à la fois des loyers et des intérêts perçus.

Quels sont les avantages d’investir dans un fonds de placement immobilier ?

1. Transparence

Les FPI négociées sur les principales places boursières sont soumises aux mêmes règles que les autres titres cotés en bourse en matière de réglementation et de déclaration.

2. Dividendes

Ils offrent un flux de revenus stable aux investisseurs, puisque 90 % ou plus des bénéfices leur sont reversés.

3. Diversification 

La présence d’une FPI dans un portefeuille d’investissement est un avantage lorsque d’autres actions ou titres sont en baisse, car les FPI ont généralement une faible corrélation avec la performance des autres classes d’actifs.

4. Performance

Il est historiquement prouvé que les FPI sont performantes en raison de l’appréciation régulière à long terme des propriétés commerciales.

Quels sont les inconvénients d’une FPI ?

1. Croissance lente 

Comme 90 % des bénéfices sont reversés aux investisseurs, seuls 10 % peuvent être réinvestis dans l’entreprise.

2. Paiement d’impôts plus élevés

Les dividendes sont imposés de la même manière que les revenus ordinaires, au lieu de la règle des 15 % qui s’applique à la plupart des dividendes.

3. Risque d’investissement 

Il peut être important en raison des facteurs qui peuvent affecter le marché immobilier, tels que l’évaluation des biens, les taux d’intérêt, la dette, la géographie et les lois fiscales.

4. Frais de gestion 

Certains FPI facturent des frais de transaction et d’administration élevés, ce qui tend à réduire le rendement net pour les investisseurs.

5. Contrôle minimal 

Les investisseurs ne peuvent pas contrôler les décisions opérationnelles, telles que la propriété des biens immobiliers et les stratégies appliquées à la négociation sur le marché.

lafinanciere

Laisser une réponse

Your email address will not be published. Required fields are marked *