conseils de choix d’un conseiller patrimonia

March 9, 2021par lafinanciere0

Conseils pour le choix d’un conseiller patrimonial 

Si vous souhaitez travailler avec un conseiller patrimonial, il est important de bien étudier les options avant de prendre une décision. Rencontrer différents professionnels de la finance, virtuellement ou en personne, peut vous donner l’occasion de poser des questions sur leurs antécédents, leur expérience et leurs services, ainsi que sur les frais qu’ils facturent.

 

Ces conseils peuvent vous aider à choisir un conseiller qui réponde à vos besoins et à vos objectifs, ainsi qu’à votre budget.

Les critères de choix d’un conseiller patrimonial 

1. Déterminez le type de conseiller patrimonial dont vous avez besoin

Les gestionnaires de patrimoine ne sont pas identiques en ce qui concerne les types de clients avec lesquels ils travaillent et les services de conseil qu’ils offrent. Il est donc important de déterminer lequel est le mieux à même d’aider à orienter les décisions financières.

 

Un conseiller patrimonial peut vous aider à orienter vos investissements sur les marchés financiers, certains se spécialisant davantage dans la fiscalité, les investissements immobiliers ou la planification successorale.

 

En précisant ce dont vous avez besoin et ce que vous attendez d’un conseiller patrimonial, en fonction de votre situation financière et de votre objectif, vous pouvez réduire le champ d’action lorsque vous décidez avec qui vous allez travailler.

 

Il est également important de savoir quelle est la clientèle type du conseiller que vous envisagez. Par exemple, certains conseillers peuvent préférer travailler avec des clients qui ont un certain niveau d’actifs.

 

2. Recherchez les références et les antécédents d’un conseiller

Vous ne choisiriez probablement pas un mécanicien ou un paysagiste sans avoir vérifié au préalable leurs antécédents et leur réputation, et il en va de même pour le choix d’un conseiller en gestion patrimoniale.

 

Il est important de se renseigner sur les antécédents d’un conseiller patrimonial. Plus précisément, cela signifie qu’il faut se pencher sur des éléments tels que

 

– combien d’années d’expérience il possède

– Avec quel type de clients travaillent-ils habituellement

– Quelles sont les certifications ou licences professionnelles dont ils sont titulaires, le cas échéant

– S’ils ont déjà fait l’objet d’une action disciplinaire ou judiciaire

 

3. Déterminez combien vous pouvez vous permettre de payer un conseiller financier

Les conseillers financiers, les conseillers en investissement et les conseillers en gestion de patrimoine ne travaillent pas gratuitement. Ils s’attendent tous à être rémunérés pour leurs services et il est important de trouver celui qui correspond à votre budget. Là encore, il est essentiel de connaître la distinction entre les services payants et non payants pour comprendre comment les conseillers structurent leurs honoraires et ce que vous allez payer pour leurs services.

 

Vous devriez pouvoir vous faire une idée de ce qu’un conseiller en gestion de patrimoine facture en consultant sa brochure client. La brochure est essentiellement une version condensée du formulaire ADV, qui détaille les services offerts par un conseiller, ses honoraires, son lieu d’activité, les éventuels conflits d’intérêts existants et les actions disciplinaires ou judiciaires dont il a fait l’objet, le cas échéant. 

 

Lorsque vous évaluez le coût d’un conseil financier professionnel, il peut être utile d’élargir le champ d’action et de ne pas se limiter aux conseillers traditionnels. L’utilisation d’une plateforme de gestion de patrimoine en ligne vous permet de bénéficier de conseils professionnels en matière d’investissement sans avoir à payer de commissions, de frais de gestion ou de frais annuels.

4. Posez les bonnes questions

Avant d’engager un conseiller en gestion de patrimoine, prenez d’abord le temps de l’interroger. Ce processus d’examen peut vous aider à prendre une décision finale quant à la poursuite ou non d’une relation professionnelle.

 

Au cours de ce processus, vous devez poser des questions sur leurs antécédents et leurs services. Plus précisément, pensez à poser ces questions à tout conseiller en patrimoine avec lequel vous envisagez de travailler :

 

– Depuis combien de temps êtes-vous un professionnel de la finance ?

– Quelles sont vos certifications ?

– Quels services de conseil financier proposez-vous ?

– Comment êtes-vous rémunéré pour ces services ?

– Êtes-vous un conseiller financier fiduciaire ?

– Avec quel type de clients travaillez-vous habituellement ?

– Quelle est votre approche ou votre stratégie en matière de planification financière ?

– Comment communiquez-vous généralement avec vos clients ?

– Travaillerai-je avec quelqu’un d’autre que vous ? 

– Avez-vous des conflits d’intérêts potentiels ?

– Avez-vous déjà fait l’objet de mesures juridiques ou disciplinaires dans votre dossier ?

 

Les gestionnaires de patrimoine peuvent vous aider à surmonter des obstacles imprévus et à apaiser vos soucis d’investissement. De plus, ils peuvent être un atout important pour définir vos objectifs financiers.

lafinanciere

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *