comment investir dans le dispositif Malraux

mars 3, 2021par lafinanciere0

Comment investir dans le dispositif Malraux ?

Le dispositif Malraux donne droit à une réduction d’impôt. Celle-ci est calculée sur le montant des travaux de restauration entrepris par l’investisseur d’un bien classé. Destiné aux investisseurs fortement taxés, le système Malraux permet d’acheter un bien immobilier à réhabiliter. Le bien doit être situé dans certaines zones immobilières définies. L’acheteur s’engage à louer le logement une fois les travaux terminés. En échange, il bénéficie d’une réduction d’impôt importante.

Le nouveau dispositif Malraux

Créée en 1962 par le ministre du même nom, la loi Malraux permet à un investisseur, amoureux des vieilles pierres, de restaurer un bâtiment situé dans une zone protégée. Le propriétaire doit procéder à une restauration complète de la propriété. En contrepartie, il bénéficie d’une réduction d’impôt calculée sur le montant des travaux de 22% pour les opérations réalisées dans une zone de protection du patrimoine architectural urbain ou paysager ou dans une zone de mise en valeur de l’architecture et du patrimoine. 

 

La réduction est de 30% si le bien est situé dans un secteur protégé ou dans un ancien quartier dégradé. Pour les permis déposés depuis le 1er janvier 2017, la réduction est pluriannuelle. Le calcul est proportionnel au montant des travaux entrepris pour la rénovation d’un bien historique, dans la limite de 400 000 € sur 4 ans, soit jusqu’à 120 000 € de réduction d’impôt. De plus, la réduction sur l’impôt non utilisée peut être reportée sur l’année suivante.

 

Les travaux concernent la rénovation, les améliorations telles que la reconstruction du toit, les frais de démolition, la transformation des greniers, des combles ou des parties communes, les frais de gestion, etc.

Malraux : le critère de localisation doit être précis

En raison du caractère exceptionnel de la propriété, les travaux sont validés et suivis par les Architectes des Bâtiments de France. La restauration du bâtiment doit également être déclarée d’utilité publique, sauf si le bien est situé sur un Site Remarquable du Patrimoine couvert par un Plan de Sauvegarde et de Valorisation ou un Plan de Valorisation de l’Architecture et du Patrimoine. Pour retrouver les biens concernés par le dispositif Malraux, l’idéal reste de s’adresser à un spécialiste de la gestion de patrimoine comme Lafinanciere du patrimoine.

 

Investissement Malraux : les conditions de location doivent être respectées

Une fois que le bien a été rénové, le propriétaire dispose de 12 mois à compter de la date d’achèvement des travaux pour louer le bien pendant au moins 9 ans. Il est donc recommandé de choisir, dès le début de votre investissement, un immeuble situé dans une ville d’au moins 50 000 habitants, avec un marché locatif actif. Contrairement au système Pinel, il n’y a pas de plafond de loyer à respecter. Les locataires d’un logement rénové d’un Malraux n’ont pas à remplir de conditions particulières de ressources.

 

Tout simplement, pour faire fructifier votre patrimoine et vos revenus, limiter les risques, définir des stratégies fiscales, vous devez engager un cabinet de gestion de patrimoine qui travaille en étroite collaboration avec des experts fiscaux, des ingénieurs patrimoniaux, des experts-comptables, des notaires… Après analyse de votre bilan patrimonial, ces experts vous conseillent en fonction de vos objectifs et vous orientent pour profiter au maximum de la réduction d’impôt calculé sur le montant des travaux assurée par le dispositif Malraux.

 

lafinanciere

Laisser une réponse

Your email address will not be published. Required fields are marked *