Choix du conseiller fiscal dijon

avril 26, 2021par lafinanciere0

Les 8 principales questions à poser lors du choix d’un conseiller fiscal à Dijon

 

Les investisseurs immobiliers sérieux devraient avoir un bon conseiller fiscal Dijon dans leur équipe, pour minimiser les obligations fiscales, produire des comptes qui aident au financement et à la croissance du portefeuille, et agir comme un conseiller professionnel de confiance. 

 

Que doivent rechercher les investisseurs immobiliers et les propriétaires lorsqu’ils choisissent un tel expert ? Cet article couvre les 8 principales questions que les propriétaires devraient poser pour choisir le bon conseiller en fiscalité pour eux. 

Comment choisir un conseiller fiscal Dijon ?

1. Est-il vraiment un expert dans son domaine ?

Il s’agit probablement de l’exigence la plus importante pour tout conseiller immobilier : connaît-il vraiment son métier ? Cela signifie qu’il a une expérience quotidienne réelle de clients, mais ce n’est pas la même chose que de se spécialiser dans le traitement des clients de l’immobilier. Sont-ils capables de démontrer leur expertise ? Peuvent-ils fournir des réponses directes à vos questions directes ?

2. Le conseiller fiscal Dijon est-il un investisseur immobilier ?

Il n’y a rien de tel que de mettre son propre argent en jeu pour s’assurer que l’on connaît son métier ! Cela donne vie à l’entreprise et permet au comptable de comprendre ce qui importe aux investisseurs, parce que cela importe aussi au conseiller fiscal ! Cela garantit que les intérêts des investisseurs et des experts sont alignés. Certains spécialistes en fiscalité immobilière peuvent faire de beaux discours, mais peuvent-ils vraiment comprendre une entreprise dans laquelle ils ne sont pas eux-mêmes impliqués ?

3. Les prix sont-ils raisonnables ?

Personne ne dispose de fonds illimités, et tout conseiller fiscal Dijon doit justifier ses honoraires par des conseils et des services qui apportent une réelle valeur ajoutée aux investisseurs. Certains investisseurs opteront toujours pour le fournisseur le moins cher, mais cela signifie généralement que le conseiller financier n’a pas assez de temps pour rechercher de manière proactive les possibilités de planification fiscale et les moyens d’aider l’investisseur à mieux gérer son entreprise, ou qu’il n’est tout simplement pas à la hauteur !

4. Pensez-vous que vous vous entendez bien ?

Pour traiter avec un professionnel ou un commerçant, il faut établir un certain rapport pour que la relation fonctionne. Comme les experts en fiscalité traitent souvent avec leurs clients plus fréquemment que les avocats ou les commerçants, et qu’ils sont au courant d’informations financières personnelles sensibles, il est essentiel qu’il y ait de la confiance et un respect mutuel. 

6. D’autres clients recommandent-ils le conseiller fiscal Dijon ?

Existe-t-il des témoignages authentiques de clients satisfaits similaires, pour vous assurer que le conseiller fiscal Dijon peut tenir ses promesses ? Il peut s’agir d’une combinaison de témoignages sur le site Web, ainsi que de la possibilité de contacter directement d’autres clients. Une recherche en ligne peut également donner des résultats, y a-t-il des preuves que le comptable participe à des forums, à des événements, et qu’il est quelqu’un dans le secteur avec une présence et un profil crédibles ?

7. Peut-il vous aider à avoir une vue d’ensemble ?

Un investissement immobilier réussi ne se résume pas à une simple économie d’impôt. Comprendre les performances de votre portefeuille est essentiel pour s’assurer qu’il y a des bénéfices à taxer !

 

Un examen de portefeuille vous permet de recevoir une analyse financière détaillée de vos affaires immobilières. Beaucoup d’entreprises qui font faillite le font à cause d’un propriétaire dominant qui a une vision étroite et refuse d’accepter d’autres points de vue, une deuxième opinion, délivrée avec diplomatie, peut aider à éviter les erreurs !

8. Le conseiller fiscal dijonnais peut-il fournir des contacts utiles aux investisseurs ?

Les agents immobiliers ont besoin de l’aide d’une grande variété de « fournisseurs » pour développer et gérer leur activité immobilière. Si le conseiller est un véritable spécialiste de l’immobilier, il doit avoir accès à d’autres contacts crédibles et précieux afin que les investisseurs puissent puiser dans un réseau recommandé de fournisseurs ayant un niveau d’expertise similaire et qui sont également des spécialistes de l’immobilier : avocats, courtiers en prêts hypothécaires, fournisseurs de prêts relais et de financement, assureurs, experts, etc.

lafinanciere

Laisser une réponse

Your email address will not be published. Required fields are marked *