Assurance-vie et gestion de patrimoine

mars 10, 2021par lafinanciere0

L’assurance-vie dans la gestion de patrimoine, quels avantages fiscaux ?

L’assurance-vie fait souvent partie intégrante de la stratégie de planification du patrimoine des particuliers. Elle peut être utilisée pour fournir un capital à votre famille en cas de décès, mais aussi le versement d’un capital ou d’un revenu régulier au moment de la retraite. Elle présente également des avantages fiscaux notables par rapport à un portefeuille d’investissement classique.

 

À l’échéance du contrat, le souscripteur ou ses bénéficiaires désignés reçoivent un montant forfaitaire, auquel s’ajoute la croissance éventuelle des actifs. Si l’assuré décède avant l’échéance, ses bénéficiaires désignés reçoivent soit le montant accumulé, soit le montant garanti, selon le type de contrat. Voici quelques-uns des avantages fiscaux de l’assurance-vie.

Avantages fiscaux d’une assurance-vie 

Revenus et plus-values

Les contrats d’assurance-vie sont destinés aux clients qui recherchent des investissements à moyen ou long terme et bénéficient d’avantages fiscaux importants dans la plupart des pays. 

 

Alors que dans un portefeuille standard, la vente d’actifs et l’achat d’autres actifs entraînent des obligations fiscales sur les plus-values, les investisseurs utilisant des contrats d’assurance-vie peuvent passer d’un actif à un autre dans le cadre du contrat en franchise d’impôt tant qu’il n’y a pas de rachat. Cela permet d’accumuler la croissance du portefeuille sur une base brute, sans que l’impôt ne gruge les rendements en cours de route.

 

De même, lorsqu’il n’y a pas de rachat, tout revenu, provenant de dividendes en actions ou d’intérêts d’obligations, par exemple, est ajouté au contrat sans qu’il y ait d’impôt sur le revenu.

 

Héritage

Au décès de l’assuré, le montant forfaitaire reste généralement en dehors de la succession de l’assuré aux fins des droits de succession, c’est-à-dire qu’il est reçu par les bénéficiaires prévus sans qu’il soit nécessaire d’attendre que le testament soit déclaré exécutoire.

Neutralité fiscale

Le traitement fiscal du produit des polices varie selon la juridiction, mais il se compare généralement favorablement à celui d’un portefeuille d’investissement standard. Les contrats d’assurance vie peuvent constituer une partie importante des outils de planification patrimoniale et de la succession d’un client. Les contrats peuvent être adaptés aux besoins de chaque individu tout en garantissant un alignement avec leurs stratégies de planification de patrimoine.

 

Nous invitons les clients à prendre contact avec leur conseiller afin d’analyser leur situation personnelle et d’identifier les solutions les plus pertinentes.

Gestion de patrimoine et assurance-vie, une relation nécessaire ?

Les conseillers dont le double objectif est d’augmenter leurs revenus et d’avoir des clients plus satisfaits doivent tenir compte du modèle commercial de gestion de patrimoine et, ce faisant, doivent inclure les dispositifs d’assurance vie dans leurs capacités. Un conseiller n’a pas besoin d’être un expert en assurance, bien qu’en être un est certainement un plus, pour mettre le produit à la disposition des clients. 

 

L’assurance vie est un produit unique et flexible qui répond à des besoins spécifiques et peut être une solution aux besoins financiers critiques et avancés des personnes fortunées. Les gestionnaires de patrimoine identifient facilement leurs faiblesses et trouvent des professionnels qui peuvent combler les lacunes de leurs connaissances techniques et réglementaires. 

 

S’associer à un spécialiste de l’assurance vie et créer un large réseau d’experts est le meilleur moyen pour un conseiller d’entrer dans une relation complète avec ses clients, et les gestionnaires patrimoniaux sont en bonne voie pour transformer leurs activités en conséquence. 

lafinanciere

Laisser une réponse

Your email address will not be published. Required fields are marked *