Stratégies de financement immobilier

janvier 21, 2021par lafinanciere0

Lorsque vous vous lancez dans l’immobilier, un capital nécessaire doit être assuré pour votre croissance. Quelle que soit votre situation financière, vous pouvez trouver toute une série d’options pratiques. Ces stratégies aident les nouveaux entrepreneurs à assumer les coûts de démarrage en matière de financement immobilier. Nous vous présentons ci-dessous les plus courantes.

Les différents types de financement immobilier 

Que vous achetiez votre première maison, votre quatrième logement locatif ou votre centième maison, vous aurez probablement besoin d’une aide financière pour conclure l’affaire. Il existe de nombreuses possibilités de financement immobilier, chacune comportant des avantages et des risques. Même si vous pensez qu’il est impossible de conclure une affaire, les professionnels de l’immobilier peuvent vous guider dans le processus et vous aider à le réaliser. 

 

Le fait d’obtenir la bonne stratégie pour financer un projet immobilier peut contribuer à accroître le pouvoir d’achat et, en fin de compte, à augmenter les liquidités et le rendement potentiel d’un investissement. Cependant, avec un choix de milliers de prêteurs et diverses options de financement immobilier à rechercher et à évaluer, les emprunteurs peuvent facilement se retrouver débordés… Quels sont donc les dispositifs de financement immobilier et quel est celui qui vous convient le mieux ? Voici quelques façons de structurer les transactions immobilières et des exemples de situations dans lesquelles il convient de les utiliser:

Prêt conventionnel

Les prêts hypothécaires conventionnels tiennent compte des informations suivantes sur un emprunteur:

  • cote de crédit
  • actifs
  • revenus
  • dette

 

Les acheteurs doivent généralement verser un acompte de 5 à 25 % du prix d’achat. Les prêts conventionnels doivent répondre à des directives strictes avant d’être émis. Toutefois, comme les prêts conventionnels présentent moins de risques, les emprunteurs bénéficient généralement de taux d’intérêt plus bas. 

Prêts de portefeuille

Les personnes qui ont du mal à satisfaire aux exigences d’un prêt conventionnel peuvent se tourner vers des prêteurs de portefeuille. Toute personne qui envisage d’acheter une propriété qui ne correspond pas aux normes catégorielles peut adopter cette option. 

 

Les prêteurs de portefeuille peuvent être plus flexibles sur les conditions d’un prêt de portefeuille, mais ils appliquent souvent des taux d’intérêt plus élevés. Les prêts de portefeuille sont idéaux pour les emprunteurs dont la situation ne répond pas aux directives de souscription standard des prêts hypothécaires. 

Les prêts d’argent dur

Les prêts d’argent dur sont souvent utilisés pour acheter des propriétés en mauvais état et nécessitant des réparations. Contrairement aux prêts hypothécaires classiques, les prêts d’argent dur sont garantis par l’argent privé de particuliers ou par des fonds provenant de riches investisseurs. Les exigences étant moins réglementées, les prêts d’argent dur peuvent être garantis rapidement. 

 

De nombreux investisseurs immobiliers choisissent ce dispositif en raison de sa rapidité d’exécution. Les prêteurs acceptent de négocier sur la base de la valeur de la propriété plutôt que sur celle du crédit, des dettes, des revenus et des actifs de l’acheteur. Les taux d’intérêt sur les prêts d’argent dur sont très élevés par rapport aux prêts classiques.

Prêt combiné

Ce type de financement peut être utilisé lorsque les emprunteurs ne disposent pas de la totalité des 20 % de mise de fonds nécessaires pour éviter de payer une assurance hypothécaire privée. 

 

Cette stratégie de financement immobilier exige des acheteurs qu’ils paient 15 % du prix d’achat, puis qu’ils divisent le reste en une première hypothèque pour 80 % du prix et une deuxième hypothèque pour 5 % du prix. Le deuxième chiffre représente la deuxième hypothèque et le troisième chiffre représente l’acompte. 

Les prêts globaux

Les prêts globaux sont utilisés pour financer plus d’une propriété. Les constructeurs et les promoteurs immobiliers recherchent souvent ces prêts comme alternative aux prêts individuels pour des parcelles de terrain séparées ou des propriétés multiples. Les prêts globaux permettent à l’emprunteur de vendre des parties de la propriété sans avoir à rembourser la totalité de l’hypothèque. 

lafinanciere

Laisser une réponse

Your email address will not be published. Required fields are marked *